Passer au contenu

Livraison Gratuite en 🇫🇷, 🇧🇪 & 🇱🇺

dès le deuxième savon acheté.

    Tout savoir sur l’alopécie : causes, symptômes et solutions

    

    Sommaire :

    Qu’est-ce que l’alopécie ?

    Les différents types d’alopécie et leurs symptômes

    Les causes de l’alopécie

    Les stades de l’alopécie

    Quelles solutions pour freiner la perte de cheveux et pour booster leur repousse ?

    Les bons gestes à adopter pour prévenir la perte de cheveux

    La perte de cheveux touche de nombreuses personnes, hommes et femmes. Il s’agit d’un processus normal qui peut toutefois devenir réellement problématique s’il tend à devenir trop important ou chronique. Lorsque les cheveux chutent continuellement ou que leur pousse cesse subitement, il est alors question d’alopécie

    Ce phénomène devient source d’inquiétudes et peut avoir un grand impact émotionnel chez la personne qui en est sujette. L’alopécie peut être occasionnée différents facteurs. Il est important d’adopter les bons gestes et de se procurer les produits adaptés afin de résoudre le problème. La team FARALI France et The Eco Shop vous dit tout !

    Qu’est-ce que l’alopécie ?

    L’alopécie désigne le terme médical associé à la perte de cheveux. Il s’agit d’un phénomène capillaire normal qui touche tout le monde, ou presque. Normalement, nous perdons autour de 60 cheveux par jour. Pour cause, les cheveux qui poussent sur le crâne d’une personne n’y restent pas éternellement. Ils ont un cycle de vie qui dure environ 5 années, après lesquelles ils meurent et se détachent de la tête de façon naturelle.

    La perte de cheveux peut survenir de manière provisoire et être modérée. L’alopécie est anormale lorsqu’elle devient définitive et lorsque la personne perd plus de 100 cheveux par jour. Il peut s’agir d’un problème aigu ou chronique

    Notons que ce phénomène peut toucher toute personne de tout âge. Toutefois, il concerne beaucoup plus d’hommes que de femmes. L’alopécie qui survient dès l’âge de la puberté tend à être sévère. Cependant, lorsqu’elle débute de manière modérée vers 30 ans avec des antécédents familiaux, elle peut être moins grave.

    Les différents types d’alopécie et leurs symptômes

    L’alopécie revêt diverses formes qui se distinguent les unes des autres par leurs symptômes et leur prévalence. 

    L’alopécie androgénétique, couramment appelée calvitie, est le type d’alopécie le plus fréquent. Elle touche près de 50 % des hommes à partir de 50 ans. Chez les femmes, elle survient après la ménopause et touche 20 % de la gent féminine. Elle se caractérise par une chute progressive de la chevelure au niveau du vertex, des golfes temporaux et de la tonsure.

    L’alopécie diffuse, également appelée effluvium télogène, désigne la chute soudaine d’une grande quantité de cheveux sur tout le crâne. Elle touche principalement les femmes et est caractérisée par la perte de touffes de cheveux. Ce type d’alopécie n’est pas permanent et ne dure que 2 à 4 mois. 

    L’alopécie de traction ou alopécie du chignon est très courante chez les femmes aux cheveux bouclés, frisés ou crépus. Elle se localise sur les tempes et la zone frontale. Au début, la perte de cheveux n’est pas bien visible. Toutefois, il est conseillé de la traiter rapidement afin qu’elle ne devienne pas permanente. 

    L’alopécie cicatricielle se caractérise par la formation d’une cicatrice lisse sur le crâne. Aucun cheveu ne pousse à cet endroit précis. Il s’agit d’une forme d’alopécie très fréquente chez les hommes, mais également chez les femmes. 

    L’alopécie en plaques ou pelade est une forme d’alopécie qui survient assez tôt. Certaines personnes la développent dès l’enfance. Pour 80 % des cas, elle survient avant 40 ans. Elle est reconnaissable par une perte de cheveux sur différentes zones du cuir chevelu. Ils peuvent repousser au bout de 6 à 12 mois suivant leur chute. Toutefois, si le problème touche l’ensemble de la chevelure, il peut être irréversible.

    Les causes de l’alopécie

    L’alopécie peut être causée et aggravée par différents facteurs. Elle accompagne souvent les changements de saison. Effectivement, la perte de cheveux survient souvent à l’automne et au printemps. Pour cause, à l’entrée et à la sortie de l’hiver, les cheveux sont fragilisés et tendent à tomber. 

    L’alimentation est également une des principales causes de l’alopécie. Pour cause, une personne qui a un régime trop strict ou non équilibré peut rapidement être sujette à des carences. Cela empêche les cheveux de pousser correctement en plus d'accélérer leur chute. 

    L’alopécie peut aussi avoir des causes hormonales. Les troubles et les changements hormonaux dérèglent le cycle capillaire et provoquent une chute importante des cheveux. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la perte de cheveux survient souvent après l’accouchement ou à la ménopause. Elle est également courante suite à un avortement, une fausse-couche ou encore après l’arrêt de la pilule contraceptive.

    Aussi, l’hygiène de vie influence grandement la santé des cheveux. Le stress, le surmenage et la fatigue peuvent donc causer l’alopécie. Ce phénomène peut être dû à un choc émotionnel intense. Certaines habitudes de coiffage sont également à l’origine de la perte de cheveux. Les chignons trop serrés, les tresses ainsi que le port d’extensions et de tissages peuvent causer précisément l’alopécie de traction. 

    La prise de certains médicaments et divers traitements tels que la chimiothérapie cause l’alopécie. Cette dernière peut aussi relever d’un caractère auto-immunitaire, notamment pour le cas de la pelade. Enfin, elle peut accompagner des problèmes de santé tels que le psoriasis, l’eczéma, les allergies saisonnières ou encore l’asthme.

    Les stades de l’alopécie

    Il est important d’identifier le stade de votre alopécie afin de déterminer son avancement. Cela vous permet de déterminer le traitement à privilégier. En effet, une perte de cheveux modérée peut, par exemple, être traitée par des produits capillaires ou des huiles végétales adaptées. L’alopécie sévère, quant à elle, doit être prise en charge par un médecin spécialiste. 

    L’alopécie chez les hommes comporte 7 stades, à savoir : 

    1. le dégarnissement des golfes temporaux et frontaux et l’affaiblissement de la densité capillaire 
    2. une zone clairsemée au niveau du vertex et un creusement sur les golfes ; 
    3. une chute importante des cheveux localisés sur ces zones ; 
    4. le déplacement de la ligne frontale qui recule vers le sommet du crâne ; 
    5. les golfes, le vertex et les golfes se rejoignent ; 
    6. l’éclaircissement des zones qui se trouvent au-dessus des oreilles ; 
    7. seuls les cheveux au niveau des tempes, de la nuque et au-dessus des oreilles ne tombent pas.

    Pour les femmes, l’alopécie débute par l’éclaircissement du sommet du crâne. Ensuite, la raie au milieu du cuir chevelu se creuse. Le dernier stade correspond à une raie presque chauve et une ligne frontale qui recule.

    Quelles solutions pour freiner la perte de cheveux et pour booster leur repousse ?

    Le traitement de la perte de cheveux consiste premièrement à privilégier des soins capillaires adaptés. Il est important de veiller à utiliser les bons produits et à adopter une routine capillaire correcte. Vérifiez toujours la composition de vos produits capillaires et privilégiez ceux qui sont clean (notamment ceux qui sont d’origine naturelle). D’ailleurs, vous trouverez une large gamme de soins capillaires à base d’ingrédients naturels sur le site theecoshop.fr.

    Le shampoing et l’après shampoing à la weed de chez THE ECO SHOP sont parfaits pour freiner la perte de cheveux. Ils sont 100 % d’origine naturelle et fabriqués de manière artisanale en France. Composé d’huile de chanvre, de beurre de cacao et d’une variété d’huiles essentielles, ce duo accélère la pousse des cheveux en plus de neutraliser l’alopécie.

    L’huile capillaire La SOYEUSE de la marque FARALI France est un véritable allié pour lutter contre l’alopécie. Véritable concentré de bienfaits, elle est composée de 6 huiles végétales naturelles et d’un assortiment d’huiles essentielles. En plus de nourrir les cheveux en profondeur, elle booste leur pousse et ralentit leur chute. La SOYEUSE est adaptée à tous les types de cheveux et renforce la fibre capillaire. En l’utilisant au quotidien, vous aurez une chevelure plus épaisse et brillante. Rappelons que cette huile éco-responsable a une composition 100 % naturelle. 

    Pour traiter l’alopécie, il est également indispensable d’adopter une alimentation saine et équilibrée. Retrouver un mode de vie sain est également préconisé pour lutter contre la perte de cheveux. Cela implique le repos, un sommeil reposant 8 heures par nuit et moins de stress au quotidien. Ces bonnes habitudes vous permettront d’avoir un cuir chevelu en bonne santé

    Si l’alopécie est à un stade avancé, il est recommandé de consulter un médecin. En effet, un traitement médical et des compléments alimentaires peuvent être prescrits en fonction des causes de la chute de cheveux. L’option de la greffe de cheveux, déjà bien implantée en France, attire aussi de plus en plus de personnes.

    Les bons gestes à adopter pour prévenir la perte de cheveux

    Il est bel et bien possible de prévenir l’aggravation de l’alopécie en adoptant certains bons gestes au quotidien en plus de ceux mentionnés plus haut. Premièrement, il est recommandé de se limiter à 1 ou 2 shampoings par semaine afin de ne pas agresser les cheveux. Optez pour des produits doux et naturels  tels que le shampoing et l’après shampoing soin de THE ECO SHOP.

    Avant de vous laver les cheveux, réalisez un bain d’huile en adoptant des huiles végétales nourrissantes telles que l’huile de coco fractionnée ou encore l’huile d’argan. Les masques capillaires DIY sont également excellents pour nourrir et hydrater vos cheveux. Aussi, il est recommandé de sceller l’hydratation de vos cheveux avec ces mêmes huiles quotidiennement.

    L’usage fréquent d’appareils chauffants est fortement déconseillé au risque d’abîmer vos cheveux. Préférez le séchage à l’air libre au sèche-cheveux. De la même manière, évitez les coiffures trop serrées qui rendent les cheveux fragiles et cassants. Il est également conseillé de ne pas abuser des colorations chimiques et des produits de défrisage.

    Prenez soin de vous et n’hésitez pas à nous écrire directement en privé ou en commentaire si vous avez des questions !

    Laissez un commentaire

    Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

    Paiement 100% sécurisé

    Satisfaction Garantie

    Livraison Rapide